La naturopathie

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé :

“La Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques”

L’origine du mot “Naturopathie” vient de deux mots, Nature et Path qui signifient “le chemin de la nature”, mais simplement, la Naturopathie est l’art de rester en bonne santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels. les maladies sont souvent déclenchées par une alimentation inadaptée, un stockage de toxines dans l’organisme, un déséquilibre de l’énergie vitale et des carences.

La naturopathie permet de maintenir le corps en bonne santé, d’améliorer son hygiène de vie, son bien-être physique et psychique. Elle aide aussi à lutter contre les troubles fonctionnels n’ayant aucune lésion particulière, mais créant des douleurs, comme les maux de tête, maux de ventre, toutes les affections liées au stress et au vieillissement (fatigue, anxiété, arthrose…)

Le Bilan de Vitalité

Rien à voir avec un bilan de santé traditionnel visant à établir un diagnostic médical. Il s’agit plutôt d’un bilan de vitalité. Impossible, en effet, de stimuler les forces d’auto guérison de l’organisme si on ne dispose pas d’une énergie vitale suffisante. Le naturopathe va donc évaluer précisément cette vitalité. Pour y arriver, il va chercher à mieux vous cerner. D’abord au travers d’un questionnaire de santé et d’hygiène de vie approfondi (hérédité, antécédents médicaux et familiaux, habitudes alimentaires, mode de vie, qualité du sommeil, environnement, contraintes, etc.).

Pour mieux comprendre votre terrain, il va également procéder à des examens spécifiques, qui peuvent être différents d’un praticien à l’autre. Ces derniers dépendent en effet généralement de sa spécialisation (prise de pouls, bilan énergétique, réflexologie, etc.), mais ils incluent souvent un bilan morpho- psychologique et un bilan iridologique. Le premier définit, via l’étude des formes du corps, des mains et du visage, des tempérament morphologiques (musculaire, sanguin, cérébral, etc.). Le second est l’étude détaillée de l’iris, la partie colorée de l’œil qui porterait des indicateurs sur le terrain et certaines prédispositions. L’objectif est de déterminer la vitalité de l’organisme, ses points forts et ses points faibles ainsi que ses carences, ses surcharges et ses blocages éventuels. Une fois cet état des lieux fait, ce qui prend une bonne heure, le naturopathe propose un plan d’action.